The Demon était trop chaud pour The Virtuoso et remporte l’UTS3

18 octobre 2020 - Updated 18 octobre 2020

Category | Non-classifiee

Auteur d’un week-end parfait, conclu sans la moindre défaite, Alex De Minaur a remporté la troisième édition de l’Ultimate Tennis Showdown. Trois matches, trois victoires, trois prestations de haute volée. Pour sa première participation à ce nouveau format, l’Australien s’est amusé et s’est rapidement fait aux règles novatrices. En finale, il n’a pas laissé exister Richard Gasquet, impuissant et sans solutions.

Dès le début de la rencontre, De Minaur a semblé au-dessus de son adversaire. Menant très rapidement 6-1, l’Australien servait très bien et profitait de grosses fautes directes de Gasquet, pas encore entré dans sa finale. Sur une balle « let » au service du Tricolore (NDLR : le point continue quand le service est let à l’UTS), le joueur de 21 ans a planté son adversaire en coup droit pour prendre huit points d’avance et s’envoler inexorablement vers le gain du premier quart-temps. Sur une amortie magnifiquement touchée et un enchaînement d’aces, le natif de Sydney s’est largement adjugé le premier quart-temps, 24-9.

Sursaut d’orgueil de Gasquet

Le début de second quart-temps a été intéressant côté français, Gasquet venant au filet pour conclure les points. Il s’est même offert le luxe de réussir deux passings grâce à son revers. Mais les erreurs du premier quart-temps ont vite refait surface, empêchant le Biterrois de trouver de la régularité dans ces points. À 14-14, alors que les deux hommes venaient de remporter leurs deux points sur la carte « Points suivants comptent double », le point décisif a tourné en faveur du cadet des deux joueurs, dans un échange où aucun n’a osé prendre de risques. Sur un coup droit long de ligne, De Minaur l’a pris pour mener 2-0.

Grâce à sa carte « Point suivant comptent double », le Biterrois a recollé à 5-5 dans le troisième quart-temps. De Minaur a alors serré le jeu pour mener 14-10 et se rapprocher du titre à Anvers. C’est le moment qu’a choisi « Richie » pour se réveiller et agresser (enfin) son adversaire, grâce à des montées au filet, le plus souvent conclues par des smashs. À 16 partout, le joueur de 34 ans a pris le dessus dans le point puis est venu chercher un quatrième quart-temps sur une volée de coup droit. Le match était alors complètement relancé.

Le dernier mot pour De Minaur

Si le momentum était clairement du côté de Gasquet, De Minaur n’a pas bronché et s’est vite détaché grâce à ses cartes UTS, utilisées aux bons moments. Le quart-de-finaliste à l’US Open cette année a alors mené 14-5, prenant une avance trop importante pour Richard Gasquet. Une avance qu’il n’a jamais réussi à combler. L’Australien a déroulé pour remporter l’ultime quart-temps 19-11 et s’offrir un premier trophée en 2020.

À la fin de la rencontre, au micro des commentateurs, Gasquet a adressé des louanges à son bourreau du soir : « Il joue comme un Top 10. Il ne l’est pas encore, mais il va l’être très bientôt ». Les deux hommes vont se retrouver très bientôt, au premier tour du tournoi d’Anvers, qui débute dès ce lundi en Belgique.

Share this article

The Hotshot décroche un premier succès à l’UTS pour terminer

Taylor Fritz, battu par Richard Gasquet plus tôt dans la journée, s’est imposé contre Feliciano Lopez dans un match sans enjeu pour boucler les rencontres du groupe 2 (17-15, 16-14, 18-13, 17-15).

The Virtuoso enfin en finale de l’UTS après sa victoire sur The Hotshot

Défait en demi-finales des deux premières éditions de l’Ultimate Tennis Showdown cet été, Richard Gasquet disputera dimanche la finale de l’UTS3. Il a composté son billet grâce à sa victoire arrachée à la mort subite aux dépens de Taylor Fritz (18-15, 17-14, 11-21, 11-19, 2-1).

The Virtuoso s’est encore joué d’El Torero

Richard Gasquet a aisément dominé Feliciano Lopez (16-14, 19-11, 17-10, 16-14), confirmant à quel point il sentait à l’aise dans ce format particulier de l’UTS.

The Viper conclut son UTS3 sur un succès à la mort subite

Après deux matchs à sens unique en faveur d’un Alex de Minaur décidément très solide, la rencontre entre Dan Evans et Pablo Andujar a été passionnante et indécise jusqu’au bout (14-15, 21-12, 16-17, 15-14, 4-2).

The Demon intraitable et qualifié pour la finale

Invincible Alex de Minaur. Après avoir remporté son premier match quatre quarts-temps à zéro face à Dan Evans, « The Demon » a récidivé avec la manière contre Pablo Andujar (23-5, 13-11, 17-13, 18-10).

The Demon sans pitié d’entrée pour The Viper

Sacrée première pour Alex de Minaur. « The Demon » s’est parfaitement acclimaté au format UTS pour s’imposer face à Dan Evans quatre quarts-temps à zéro (13-12, 20-8, 21-10, 20-13).

Back to news page